Archives de catégorie : Communiqué de Presse

Communiqué de presse – Quartier Fischer et la qualité de l’air ?

Une lecture rapide du journal municipal SCHILICK INFOS des mois d’octobre et de novembre pourrait persuader que le projet QUARTIER FISCHER a été grandement amélioré de par l’action conjointe de Madame la Maire Danielle DAMBACH, l’aménageur et l’association Col’Schick, association dont il convient de saluer le combat qu’elle a mené courageusement contre le promoteur.

Ainsi, on peut lire que « le nouveau QUARTIER FISCHER constitue désormais un programme d’entrée de ville plus respectueux de l’environnement ». Un certain nombre d’autres avancées sont énumérées.

Cependant, concernant la qualité de l’air, aucun commentaire n’est apporté, rien. Pourtant, selon l’organisation mondiale de la santé, la pollution atmosphérique est le plus important risque environnemental pour la santé dans le monde. Ainsi, près de 48 000 personnes sont décédées prématurément en France en 2012 de par la pollution de l’air (source: Santé Publique France) et environ 5000 personnes dans le Grand Est.

Un tel silence est pour le moins irresponsable. En effet, le projet QUARTIER FISCHER est localisé dans une zone de vigilance dite « zone de proximité des voies rapides urbaines ». Comme le prévoit le plan de protection de l’atmosphère de l’agglomération de Strasbourg (arrêté préfectoral du 4 juin 2014), « des prescriptions et éventuelles restrictions de localisation d’équipements recevant des personnes sensibles (enfants, personnes âgées, personnes hospitalisées) soient prises dans les zones affectées par des dépassements de valeurs limites ».

Ce futur quartier est encerclé par l’autoroute A4, la route de Bischwiller et le futur axe Est-Ouest. Dans cet espace, sont prévus selon les demandes de permis, 610 logements, une école maternelle, une école élémentaire, des commerces et une résidence intergénérationnelle. Avec une telle densité, ce projet est contraire à un urbanisme de qualité, capable de créer de la convivialité, facilitant les mobilités des habitants et l’accès aisé aux services.

Concernant la pollution atmosphérique, toutes les mesures doivent être prises pour réduire au maximum l’impact sur la santé des futurs habitants du QUARTIER FISCHER. Les études épidémiologiques concluent en effet que « les effets sur la santé sont davantage liés à la pollution de tous les jours qu’aux pics observés quelques jours par an » et « peuvent survenir à des teneurs en polluants inférieures aux normes de qualité de l’air ».

Pourtant, des doutes subsistent en la matière pour le projet QUARTIER FISCHER. Ainsi, lors de la conférence organisée par l’Eurométropole le 13 octobre 2018, ayant pour thème « Air et Planification: l’Eurométropole projette son air(e) », le représentant de l’Agence Régionale de Santé déclare qu’il a été demandé un complément d’information concernant l’instruction du permis de construire de l’école, les études n’étant pas jointes initialement.

Un certain flou entoure la question de la qualité de l’air, la municipalité doit sortir du silence dans lequel elle se cantonne, la santé des futurs habitants du quartier FISCHER est en jeu.

Schilick l’Insoumise demande à Madame la Maire d’une part de publier l’ensemble des études effectuées concernant la qualité de l’air : par exemple des modélisations 3D simulant la dispersion des polluants, d’autre part de décider la mise en place de protections créant un effet écran afin de réduire l’exposition à la pollution de TOUS LES HABITANTS sans distinction sociale des types d’habitat.

Communiqé de Presse
Liaison Parc de l’Aar et « l’archipel » du Wacken

Le collectif « Touche pas à mon parc de l’Aar » appelle à la vigilance concernant l’avenir du parc de L’Aar. En effet, avec la réalisation du nouveau quartier du Wacken appelé « L’archipel », des menaces se profilent de nouveau avec la création d’une voie de circulation qui traverserait un des derniers poumons verts de la ville de Schiltigheim.

Schilick l’insoumise demande à Madame la Maire de Schiltigheim de s’opposer sans ambiguïté contre ce projet de voirie traversant le parc de l’Aar. Pendant la campagne électorale, Danielle DAMBACH s’était engagée à défendre les intérêts des schilikois.es à l’Eurométropole de Strasbourg, elle doit tenir ses promesses.

La réalisation du quartier d’affaires international initiée par l’Eurométropole de Strasbourg avec 210 000 m² dont 15 à 20 % réservés à des programmes de logements, va provoquer une augmentation significative de la circulation automobile. Ce projet tourne le dos à un urbanisme répondant aux impératifs de densité raisonnée et maîtrisée, de qualité du bâti, d’ambiances urbaines conviviales, de mobilités fluides, d’accès aisés aux services et de traitement des espaces extérieurs.

Pour désenclaver ce nouveau quartier, il est question de réaliser une voie de desserte traversant le parc de l’Aar et un axe routier Est-Ouest reliant le quartier d’affaire à la route du Général de Gaulle, traversant de part en part la commune de Schiltigheim, notamment des zones densément bâties et vertes.

Madame la Maire siège à l’Eurométropole de Strasbourg. Elle doit y faire entendre sa voix contre ces projets contraires à l’intérêt général et néfastes pour la qualité de vie des schilikois.es Elle doit prendre clairement et publiquement position contre la desserte routière et l’axe Est-Ouest. Madame la Maire a les moyens de s’opposer à ces projets, elle doit prendre les mesures nécessaires.

Communiqué de Presse – Rassemblement Affaire Benalla

Ces jours derniers ont été révélées des pratiques absolument inacceptables de la part des plus hauts sommets de l’état. À la demande de l’opposition, une commission d’enquête parlementaire s’est réunie afin de faire la lumière sur les violences commises lors des manifestations du 1° Mai 2018.

Cependant, la majorité, par l’intermédiaire de la présidente de cette commission, a fait obstruction au travail d’enquête de celle-ci en refusant d’auditionner des personnes impliquées dans cette affaire. En conséquence nous, France Insoumise de l’Eurométropole de Strasbourg, appelons les citoyennes et les citoyens, quelle que soit leur étiquette politique, à se rassembler à la Place Kléber de Strasbourg à 14H00 le samedi 4 août 2018 afin de montrer notre détermination à ce que toute la vérité soit révélée.

Les Groupes d’Action France Insoumise de l’Eurométropole de Strasbourg

 

Communiqué de Presse – Retour sur la réunion du site Fischer

Lors de l’annonce de la réunion du 13 juin 2018 concernant le projet Fischer, il était question de « présentation ». Au vu des promesses de campagne de Madame la Maire, qui promettait « d’associer les Schilikois aux grands projets », nous envisagions que pour un projet d’une telle importance pour le devenir de notre ville, une démarche de participation citoyenne aurait été grandement bénéfique. Une implication citoyenne aurait permis d’améliorer la qualité des décisions prises et aurait constitué un excellent exercice de démocratie pour renforcer l’esprit public chez les Schilikois.

Suite à la réunion, la déception est grande. Nous avons assisté à une présentation magistrale des avancées par rapport au projet initial, avancées d’ailleurs essentiellement obtenues par la mobilisation de l’association Col’Schick. Certes, les personnes présentes étaient invitées à poser des questions. Pourtant, un projet d’une telle importance, avec une superficie de 4,2 hectares au voisinage de Strasbourg, aurait mérité une démarche plus participative. Que Madame la Maire Danielle Dambach exprime son peu d’enthousiasme pour un projet lancé par le Maire précédent, nous le comprenons tout à fait, mais pourquoi tourner le dos à des dispositifs qui favorisent l’implication citoyenne ? Avancer qu’une concertation aura lieu sur la destination des caves de la villa Gruber ou des aménagements paysagers du parc n’est pas à la hauteur des enjeux.

De plus, un projet de cette importance nécessite une maîtrise d’ouvrage rigoureuse pendant la phase des travaux afin d’harmoniser les objectifs de l’aménageur et ceux de la ville pour un meilleur cadre de vie. Comment la gouvernance va-t-elle s’organiser quand il y aura conflit entre les décisions de l’aménageur et l’intérêt général ? D’ailleurs, pourquoi le texte de la convention signé le 4 juin entre l’aménageur et l’association Col’Schick n’a-t-il pas été porté à la connaissance des Schilikois ?

Dans un souci de transparence et pour favoriser le débat démocratique, Schilick l’Insoumise demande la publication de cette convention.

Vues aériennes de l’évolution de l’implantation des bâtiments entre la version 2016 et 2018 du projet Fischer :

Projet Fischer version 2016
Projet Fischer version 2018

Communiqué du 11 avril 2018

Dans un contexte de grève civique électorale, avec 65 % d’abstention, nous remercions les 479 citoyennes et citoyens qui se sont prononcés pour le programme de transition écologique et de ville démocratique proposé par la liste « Schilick l’Insoumise ».

Dimanche prochain, les schilikois.es ont le choix entre Christian Ball qui rassemble la droite, l’extrême droite et « En Marche » dont le programme et les valeurs sont à l’opposé des nôtres, et Danielle Dambach.

Schilick l’Insoumise restera vigilante quant au développement réel de la démocratie participative, des projets écologiques et sociaux mis en avant par l’alliance des écologistes, du PS et du PCF.

Nous resterons présents pour construire avec tous les Schilikois.es l’alternative pour un Avenir en Commun à Schiltigheim.

Réunion publique de « Schilick l’Insoumise » avec Liêm Hoang Ngoc

Depuis plus d’une décennie les communes, comme toutes les collectivités territoriales, sont soumises aux politiques d’austérité guidées par Bruxelles et mises en œuvre avec zèle par nos gouvernements successifs. Le Président Macron a décidé d’accélérer les processus pour enlever aux communes toute capacité d’initiatives. Sa méthode est simple :

  • agir par la fiscalité pour réduire le service public,
  • réduire le champ de compétences des communes en les obligeant à se regrouper en communautés (de communes, urbaines ou métropolitaines).

L’économiste et député européen (de 2008 à 2014) Liêm Hoang Ngoc, Conseiller régional d’Occitanie et orateur national de « la France Insoumise » interviendra pour démontrer l’impact négatif des contre-réformes Macron et de l’évasion fiscale sur les capacités d’intervention des communes.

Nous invitons les Schilikoises et les Schilikois, et tou.te.s les citoyen.ne.s de l’Eurométropole de Strasbourg à participer à cette réunion publique le jeudi 5 avril à 17h45, salle Kléber, Route du Général De Gaulle à Schiltigheim.

Communiqué du 29 Mars 2018
Suppression de classe à l’école maternelle Victor Hugo

Schilick l’Insoumise prend position

Avec la succession de politiques d’austérité engagées par Sarkozy, poursuivies par Hollande et accentuées par Macron, les mauvais coups continuent de pleuvoir sur les Schilikois·es. En restant silencieux, les représentants loc aux du  PS et de la droite valident ces politiques d’austérité et leurs effets négatifs sur le devenir de nos enfants.

Ainsi la menace de fermeture d’une classe à l’école maternelle Victor Hugo est la conséquence directe de la diminution des moyens budgétaires attribués à l’Éducation Nationale, dont des postes d’enseignant·e·s. Pour favoriser la réussite des enfants de la cité des Écrivains, la ville de Schiltigheim a accepté de faire un effort financier en prenant en charge 2 classes « passerelles » destinées à accueillir des enfants à partir de 2 ans.Les mesures de replâtrage préconisées par MM. Kutner et Ball ne sont que des pis aller. Le redécoupage de la carte scolaire ne vise qu’à cacher l’absence de moyens dont souffre l’Éducation Nationale, ses personnels et donc nos enfants.Seul un nombre d’élèves réduit par classe permet une prise en charge éducative efficace.Nous trouvons inadmissible que cet établissement ne soit pas classé dans la catégorie « REP+ » à l’instar des 55 classes d’établissements strasbourgeois. Si Victor Hugo était classé « REP+ » elle ne serait certainement pas menacée de perdre une classe et bénéficierait de dédoublement des classes depuis la rentrée 2017. Les élus schilikois à l’Eurométropole sont étrangement silencieux mais néanmoins  responsables de ce traitement discriminatoire au sein de l’Eurométropole strasbourgeoise.

Pour Schilick l’Insoumise la véritable solution passe par le rétablissement des moyens en personnels qualifiés et un traitement plus pertinent pour la 2ème commune de l’Eurométropole. C’est avec la mobilisation des parents d’élèves que nous pourrons exiger de l’autorité rectorale le respect des normes dévolues aux écoles classées en secteur REP et de l’Eurométropole une meilleure répartition des moyens alloués par l ‘État.

Communiqué du 27 Mars 2018
Débat télévisuel Alsace 20 du 03 avril 2018

La chaîne privée de télévision locale Alsace20 organisera un débat télévisé pour couvrir les élections partielles de Schiltigheim le 3 avril prochain. La France Insoumise, que nous représentons avec la liste « Schilick l’Insoumise », a réalisé des scores non négligeables de près de 27 % aux présidentielles et de 14,85 % aux législatives de 2017 à Schiltigheim. Cependant nous n’avons pas été invités. Persuadés qu’il s’agit d’une erreur de la part de cette chaîne, nous les avons contacté par mail et via leur page facebook pour leur faire part de notre étonnement. Le directeur général, M. Hahn nous a répondu en substance que :

  • Le CSA salue la pluralité de la chaîne,

  • M. Baader ayant réalisé un score de 5,41% aux dernières municipales, il n’est pas représentatif,

  • La chaîne ne possède pas de plateau pouvant accueillir plus de 4 candidats.

Nous pensons que ce débat, sous cette forme, n’est pas en mesure d’apporter à l’ensemble des citoyens tous les éclairages nécessaires sur ces élections. Nous allons solliciter d’autres chaînes télévisées, notamment du service public comme France 3 ou Arte, pour que l’une d’entre elles organise un débat de premier tour des élections municipales partielles de Schiltigheim en invitant l’ensemble des candidats, et que soient respectées les conditions d’une information plus objective et conforme à la mission de service public d’information.

Communiqué du 25 Février 2018

Vous avez certainement suivi la cavalcade carnavalesque de ce dimanche qui a terminé son déroulé dans notre commune. Vous avez pu mesurer l’affluence et l’enthousiasme populaire pour cette fête souriante et un tantinet facétieuse en queue de défilé.

Peut-être nous avez-vous également aperçu·e·s sur les bords de ce défilé bon-enfant, distribuant nos tracts conçus spécialement pour cet événement plein d’humour.

La dizaine d’Insoumis·es présent·e·s dans cette opération ont pu ressentir l’accueil chaleureux, voire complice, de la population schilikoise à leur passage, et ont ainsi écoulé dans des mains bienveillantes et accueillantes, en moins d’une heure de déambulation aux côtés de la cavalcade, le millier de tracts humoristiques conçus pour l’occasion.

Pour connaître notre agenda n’hésitez pas à consulter notre site web ou a nous suivre sur les réseaux sociaux facebook, twitter et framasphère dont l’ouverture marque la pleine entrée en campagne de « Schilick l’Insoumise ».

Notre Prochain rendez-vous avec la population schilikoise sera un « Atelier d’Écriture Public » du programme de notre liste, mercredi 28 février à partir de 17h, devant le centre socio-culturel Victor-Hugo (Rue Victor Hugo) au quartier des Écrivains.

Communiqué du 19 Février 2018

Minoritaire et désavoué par la majorité du conseil municipal M. Kutner veut faire passer son budget en force pour imposer sa vision de notre ville. Par cette manœuvre, il cherche ainsi à museler la future équipe municipale. M. Kutner décide donc de prendre la démocratie et les schilikois en otage.

Pour notre part la démocratie ne doit pas s’exprimer tous les 6 ans ! Les citoyens doivent pouvoir participer plus activement à la vie démocratique et destituer les élus qui ne répondent pas aux attentes ou ne respectent pas leurs promesses et engagements. C’est dans ce sens que vont les propositions de la France Insoumise contenues dans notre programme : « L’Avenir en Commun ».

Une pratique politique plus démocratique est nécessaire et possible ! Finissons-en avec ces élus autoritaires qui s’érigent en experts et font fi de l’intérêt commun à l’ensemble des habitants de notre ville. Construisons ensemble une ville écologique, solidaire, et citoyenne où l’intérêt de l’humain reste le moteur de nos actions.

Devant le déni de démocratie de M. Kutner et ses acolytes les insoumis de Schiltigheim appellent tous les schilikois à participer aux rassemblements devant la mairie.

Mercredi 21/02 et Vendredi 23/02 à 18h30.